Magazine Gay

Attention aux plans culs !

Publié le 23 août 2008 par Nico81
l était recherché outre-Rhin par la police pour avoir dévalisé plusieurs dizaines de ses anciens amants. Lundi, confondu par l'un d'eux, il a été interpellé par la brigade financière de la Sûreté de Lille, dans un bar du Vieux-Lille.
L'affaire commence sur internet et ses nombreux sites de rencontres. Un jeune Parisien chatte, début août, avec un homosexuel allemand. Les deux hommes s'entendent et décident rapidement de se retrouver à Paris, où ils passent quelques jours ensemble. Mais l'idylle tourne court : un matin, l'amant allemand disparaît sans laisser d'explication, mais en emportant la carte bleue de son hôte. Trois retraits sont effectués pour un montant total avoisinant les 500 E. Le jeune Parisien porte plainte. Mais il ne s'arrête pas là.
Recherché par la police allemande
Il retourne sur internet où il lance un appel à témoins sur un site de rencontres gay. Une réponse arrive de Lille, où un correspondant explique avoir croisé le suspect. Ce dernier aurait ses habitudes dans un bar du Vieux-Lille. Ni une, ni deux, le jeune homme dupé monte dans le Nord et retrouve son « ex » à l'endroit indiqué. Petit coup de fil à la police et l'amant allemand est interpellé.
L'homme, originaire du Baden-Württemberg (sud-ouest du pays), âgé de 41 ans, est confié aux enquêteurs de la brigade financière de la Sûreté de Lille et reconnaît les faits. Mais les policiers font aussi quelques recherches. Ils découvrent que le suspect est sous le coup d'un mandat d'arrêt. Un tribunal allemand l'a condamné à dix mois de prison, pour plusieurs dizaines d'autres vols commis dans des circonstances identiques de part et d'autres du Rhin. Il semble que l'homme vivait ainsi depuis longtemps en vidant les comptes de ses conquêtes.
L'éphémère amant a été présenté, hier matin, devant des magistrats douaisiens en vue d'un placement en détention avant une éventuelle extradition vers l'Allemagne. • A. D.

Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossier Paperblog

Magazine