Magazine Gay

L’oeuvre originale et remarquable de Sarah Waters

Publié le 22 novembre 2008 par Towanda

Son premier roman, Tipping the Velvet (Caresser le velours) sorti en 1998, évoque le sexe féminin (velours en argot) à l’époque victorienne. Il remporte un tel succès qu’il est adapté à la télévision. Son troisième roman, Fingersmith (Du bout des doigts), également adapté à la BBC.

Ces deux romans ont été mis à l’écran d’une façon étonnante et géniale!

Pour la petite histoire : Petite Chérie et moi même, avions commandé  “du bout des doigts”sur Amazone; et par un soir d’hiver bien froid : nous avons regardé ce film! Dans le coffret, il y a deux DVD. On regarde le 1er DVD, et à la fin : bon film sympa… On sort se fumer une cloppe et on se dit “Tiens, on va se regarder les bonus sur le second DVD”… Et là, surprise! Surprise! On voit le film continuer! En fait, il est en deux parties! Et quelle merveilleuse surprise car le sénario rebondit et l’histoire prend une toute autre dimension !!!

Sarah Waters a ce talent merveilleux d’écrire non seulement des histoires d’amour entre femmes dans un contexte historique parfaitement maîtrisé mais, en plus, de faire passer le lecteur ou le spectateur par des états émotionnels rebondissants sur les évênements scénaristiques!

Nous avons et vous invitons (si ce n’est déjà fait) à regarder “Du bout des doigts” et “carresser le velours” ainsi qu’à lire : “Affinités” sorti en 1999 et ” Ronde de nuit” sorti en 2006.

J’ai lu “Affinité” cet été!!! Comme quoi, il n’est jamais trop tard! Ce livre a transformé un long trajet en train très ennuyeux en une découverte passionnante du monde carcéral féminin, pendant l’ère Victorienne, en Angleterre. Le tout doublé d’une histoire d’amour au suspens haletant!

Et, je vais m’offrir pour Noël : “Ronde de nuit”…


Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossier Paperblog

Magazine