Magazine Gay

“If a bullet should enter my brain, let that bullet destroy every closet door”

Publié le 23 janvier 2009 par Tre-Bo-Mec-Tro-Jeune-Gay-Attitude

“If a bullet should enter my brain, let that bullet destroy every closet door” : “Si une balle devait traverser mon cerveau, laissez-la briser aussi toutes les portes de placard”

Harvey Milk savait qu’il risquait d’être assassiné. Il avait enregistré des cassettes à écouter après sa mort. Cette phrase, qui fait allusion au “coming-out” gay avant l’heure,  était sur l’une de ces cassettes.

C’est l’histoire de Harvey Milk que nous pourrons voir au cinema dès le 4 mars 2009, dans le film de Gus Van Sant, ” Milk “  avec comme principaux acteurs Sean Penn et James Franco. L’histoire de cet homme politique américain travaillant à la mairie de San Francisco (l’équivalent de notre conseiller municipal) et militant pour la cause homosexuelle, qui fut assassiné le 27 novembre 1978  par un de ses collègues Dan White.

Il fut condamné à neuf ans de prison pour homicide involontaire, ses avocats invoquant une consommation excessive de sucreries (Twinkie Defense) pour justifier son geste !  mais, pour les associations gays et lesbiennes, cette sentence était scandaleuse et des manifestations s’en suivirent. En 1985, Dan White se suicida en s’asphyxiant.

Harvey Milk à son bureau de la mairie de San Francisco


Retour à La Une de Logo Paperblog