Magazine Gay

Le spectacle Petit Bodiel et autres contes : Gagnez vos places!

Publié le 13 avril 2010 par Veryfriendly
Le spectacle Petit Bodiel et autres contes : Gagnez vos places! La compagnie « Rêvages » présente Petit Bodiel et autres contes…

Gagnez vos places pour :
Le mercredi 28 avril 2010 à 15h au Biplan, 19 rue Colbert à Lille
Le dimanche 20 juin à la Barraca Zem à Lille


Une mise en scène collective sous le regard d’ Hassane Kassi Kouyaté
Avec : Guillaume Bachelé, Noémie Gantier, Sarah Lecarpentier, Alexandre Lecroc et Victoria Quesnel

Hassane Kassi Kouyaté / collaboration artistique
Conteur, acteur et metteur en scène Burkinabais, Hassane Kassi Kouyaté s'est fait un nom dans le monde artistique mondial. Né dans une famille d'artistes, il ne s'est pas contenté d'être le fils de Sotigui (acteur) ou le frère de Dany (réalisateur), il a su tracer sa voie dans l'univers culturel du Faso. Depuis plus d'une décennie qu'il réside en France, il a entrepris d'animer des séances de conte dans les écoles, des spectacles de musiques et danses traditionnelles, tout en montant de temps à autre sur les planches. Il s’inscrit dans le renouveau du conte, mouvement artistique scénique qui revisite l'art de raconter des histoires à un auditoire. Depuis 1996, il est l'initiateur et le directeur artistique de la compagnie Deux Temps Trois Mouvements et de Yeleen, un festival international de contes qui a lieu chaque année au Burkina Faso. En 2005, Stéphane Loïk le met en scène dans Sozaboy de Ken Saro- Wiwa. En 2006, il dirige avec Jihad Darwiche le Caravansérail des conteurs, spectacle de contes itinérant.


LE PROJET
C’est dans le cadre d’un atelier autour du conte, effectué en mars 2009 à l’EPSAD, que nous avons fait la connaissance d’Hassane Kassi Kouyaté ( comédien, conteur, metteur en scène ). Avec lui, nous avons amorcé un travail d’écriture et d’initiation aux techniques du conteur, en contes individuels ou collectifs.
La promotion s’est finalement séparée en groupe de cinq personnes et notre groupe a choisi le conte d’Amadou Hampâté Bâ : Petit Bodiel.

Ce stage en compagnie d’Hassane a abouti à une présentation de notre projet dans différents lieux associatifs (maison des enfants de Lomme, Maison Folie Moulins). Suite aux encouragements d’Hassane et à notre motivation commune, cette année nous décidons de professionnaliser ce projet en l’étoffant pour qu’il devienne un spectacle à part entière.

Amadou Hampâté Bâ est l'auteur africain le plus souvent cité pour sa phrase : "En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle". Il est né en 1901 au Mali en Bandiagara et il est mort en 1991. Disciple de Tierno Bokar, il a consacré sa vie à sauver de l'oubli les trésors de la tradition orale du monde peul. Son oeuvre écrite est considérable, son activité inlassable ; d'importantes responsabilités lui ont été confiées dans l'administration, dans la diplomatie de son pays, à l'UNESCO. Il est pour l'Afrique noire le gardien de la mémoire, de la tradition orale qu'il a bien souvent couché sur papier et est devenu, de ce fait, le défenseur vigilant d'une civilisation si longtemps méconnue.
Né avec ce siècle à Bandiagara, au pied des falaises du pays Dogon, mort en 1991 à Abidjan, Amadou Hampâté Bâ, historien, écrivain, conteur, poète, penseur, frère des hommes, est surtout connu en France pour la lutte qu'il mena à l'UNESCO, de 1962 à 1970, en faveur de la réhabilitation des traditions orales africaines en tant que source authentique de connaissances et partie intégrante du patrimoine culturel de l'humanité.
Au fil des lectures, Petit Bodiel, le conte le plus connu d’Hampâté Bâ, nous a paru, par son approche initiatique, au plus près de nos attentes : choralité, chants, musicalité, ludisme. Pour cette reprise professionnelle de notre activité, nous avons fait le choix d’une cohérence artistique en nous replongeant dans l’oeuvre d’Hampâté Bâ, avec un deuxième texte : Pourquoi les couples sont ce qu’ils sont ? « A chacun de découvrir dans ces contes ce qui lui parlera, ou de se laisser simplement emporter par le plaisir du récit » ( Hampâté Bâ )



Ce conte initiatique, où le héros, petit lièvre déconfit, n’est autre que le symbole du jeune enfant auquel nous nous adressons, met en garde contre les revers possible d’une trop grande ambition.
« La ruse peut parfois conduire le rusé, dans une ruse qu’il ne connaît pas… » Qu’il s’agissent d’un grand récit d’aventures mêlé de fantastique, de satire morale ou sociale, on trouve chez Hampâté Bâ, non seulement un vif plaisir de la narration et du dépaysement, mais aussi de nombreux sujets de réflexions.

Ces contes projettent une lumière particulière sur divers défauts et qualités de la nature humaine.
durée du spectacle : environ 50 minutes

Pour quel public ?

Ce spectacle s’adresse avant tout à un jeune public à partir de 6 ans.

Mais Hampâté Bâ le dit lui même : « N’y voir qu’un conte pour enfant serait le réduire à sa plus simple expression – à son « premier niveau », en quelques sortes – et l’amputer de toutes les richesses, apparentes ou cachées, qui émaillent le récit. »
De plus, l’auteur nous confie également : « Conte, conté, à conter… Es–tu véridique ? Pour les bambins qui s’ébattent au clair de lune, mon conte est une histoire fantastique. Pour les fileuses de coton pendant les longues nuits de la saison froide, mon récit est un passe temps délectable.
Pour les mentons velus et les talons rugueux, c’est une véritable révélation. Je suis à la fois futile, utile, et instructeur… »

Ce spectacle s’adresse ainsi aux petits comme aux grands, dans divers contextes :écoles primaires, collèges, hôpitaux, maisons de retraite, centres sociaux, festivals…

Contacts
Alexandre Lecroc : 06 62 80 55 68
Victoria Quesnel : 06 88 78 51 17

Production, administration :
Compagnie théâtrale « Rêvages »
Sarah Lecarpentier :
sarah.lecarpentier@gmail.com
06 70 31 60 55

Crédits photographiques : © Eric Legrand

Retour à La Une de Logo Paperblog