Magazine Gay

Hommage a jean Le Bitoux par Gayvox

Publié le 22 avril 2010 par Gayvox

Un tour d’horizon.... Et puis s’en va.

Militant de la cause homo depuis toujours, fondateur de la première revue qui a donné de la voix aux revendications LGBT, Jean Le Bitoux est mort mardi à l'âge de 62 ans. C'est une page de l'histoire militante homosexuelle en France qui se tourne: Jean Le Bitoux est mort hier à l'âge de 62 ans, a annoncé aujourd'hui le site Yagg.

Ce que m’inspire la disparition de Jean Le Bitoux ?

De la tristesse évidemment. De la rage de même, quand j’observe ce qu’il en est de nos droits, mais aussi et surtout de ce relent d’homophobie rampante voir éclatante et sans vergogne sous des airs de respectabilité qui refleurit chaque jour un peu plus dans tous les recoins de notre pays.


Silencieusement, les tenants de la discrimination jonglent avec les raccourcis sémantiques et se tapent sur le ventre comme de gros porcs immondes. Ils raffolent des histoires de cul fantasmé. L’homosexuel court après les petits garçons, c’est bien connu… Le goujat de la bonne société prend plaisir à frémir en se faisant peur à bon compte.
De la mélancolie aussi. Les années 80 figurent pour certain(e)s le temps des envies d’expressions et d’échanges.

http://www.gayvox.fr/cke/jean.le.bitoux-gayvox.JPG
GAIPIED s’achetait dans les kiosques en rougissant parfois, mais toujours il accompagnait les silences familiaux et amicaux et les accouplements interlopes dans le noir au fond des bois ou des jardins publics. Les petites annonces préfiguraient la rencontre via le Minitel et plus tard par Internet.


Ce journal représentait un lien que Jean Le Bitoux avait contribué avec d’autres (car il n’était pas seul tout de même !) à faire exister au cœur d’une France à papa des plus moustachues et ventrue.
On avait Giscard qui lâchait des vents dans la soie en faisant semblant d’apprécier la bouffe de la France d’en bas quand il s’invitait chez « les gens ». On avait Pasqua, notre petit père la pudeur qui bouffonnait en nous cachant qu’il en pratiquait bien d’autres…
Comme si le cul jouait un rôle plus criminel que les pots de vin et autres magouilles


La suite l'hommage à Jean Le bitoux sur gayvox


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine