Magazine Gay

Vrac x 5

Publié le 07 mai 2010 par Karedig @Karedig_GA

 
VRAC X 5
 

I. La pelle et la bête (*)


Les personnages homosexuels dans les fictions télévisées deviennent fréquents. Dans la série "Les bleus, premiers pas dans la police" on a droit aux charmants petits bisous entre deux flics. La presse, ça la démange, demande aux deux acteurs si ça a été difficile pour eux de tourner des scènes homosexuelles (ça tombe bien, personne ne répond jamais : c'est terrible, mais faut bien cachetonner). Ce qui est amusant ou agaçant, c'est selon, c'est que cette question ne se pose que dans un sens. On a jamais demandé à un acteur gay si tourner des personnages hétéro a été un travail d'Hercule. Dites, Monsieur Jean Marais, embrasser Michèle Morgan, c'est un calvaire ? Il faut des heures de répétition ?
II. Vrais gens (**)


Pour changer de l'affreux calendrier 2010 de Têtu que même les routiers ne veulent pas mettre dans leur cabine de camion, autant compulser le calendrier des pédés blogueurs avec de vrais pédés blogueurs dedans.
III. Où je renaude un peu (***)


Je n'aime pas Renaud Camus. Même à l'époque de Tricks je n'aimais pas Renaud Camus. Mais puisque l'on me disait que même s'il était un peu vieille France, il écrivait bien, j'ai fait des efforts pour essayer de lire quelques lignes de son journal. Ses livres me sont tombés des mains. Si ce n'était encore que cette écriture du petit doigt en l'air et de la poussière sur les tasses de porcelaine, j'aurais pu persévérer, mais cette bêtise infatuée d'elle-même me faisait trop pitié. Je n'aime les réactionnaires que lorsqu'ils sont méchants et gratuits, je ne les aime pas quand ce sont de vieilles dames qui épient derrière leur fenêtre. Enfin, bref, on l'aura compris, je n'aime pas Renaud Camus et j'avais même oublié qu'il existât. Sauf le week-end dernier où je suis tombé par désœuvrement sur son machin qu'il appelle Parti de l'In-nocence... A côté des incivilités (mettre la main devant la bouche quand on baille), on y parle de l'anti-France, de la contre-colonnisation, du Grand Remplacement (avec majuscules) c'est-à-dire de l'invasion immigrée. On ne dit pas la France aux Français, on dit conserver le caractère "français" de la France. Le jeune réac est devenu un vieux réac.
IV. Le Bitoux (****)


Bertrand Delanoë a tenu à assister aux obsèques de Jean Le Bitoux vendredi dernier. Que le maire de Paris rende ainsi un dernier hommage à une figure du militantisme gay est un geste à remarquer alors que dans le même temps la "grande" presse a plutôt ignoré le décès de Le Bitoux. Ni chanteur latino, ni acteur de films de vampires adolescents, ça intéresse qui ?
V. Canonique (*****)


Le jeune chirurgien (homosexuel) qui remplit mon dossier médical anglicise mon prénom et à la rubrique "âge", note : adulte. Il a sans doute eu la flemme de faire du calcul mental, mais je préfère croire que c'est un garçon délicat...
 
(*) Je n'ai pas trouvé de photo potable de Yann et Kévin qui s'embrassent dans la série Les Bleus, alors une photo d'un garçon charmant et néanmoins costaud qui regarde l'avenir au loin ça fera l'affaire...
(**) Parler des vrais gens en ayant mis une photo pas vraie du tout en illustration du post, c'est pas un peu hypocrite ?
(***) Il faut toujours dire du mal de quelqu'un dans un blog, ça soulage.
(****) Il faut toujours dire du bien de quelqu'un dans un blog, ça compense.
(*****) Effet de style : donner une info mine de rien en racontant autre chose.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Karedig 11 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Ses derniers articles

Magazine