Magazine Erotisme

Allosexuel

Publié le 24 décembre 2010 par Zebiz Net

Ce néologisme a été diffusé pour la première fois en septembre 2001 par le Regroupement d’entraide de la jeunesse allosexuelle du Québec[1] (REJAQ). Il visait à rassembler autour d’une étiquette sociopolitique unique les revendications communes des gais, lesbiennes, bisexuel(le)s, transgenres et transexuel(le)s souvent désignées, en anglais comme en français, par leurs différents acronymes composés des lettres G, L, B et T. Par extension, le vocable « allosexualité » permet cependant de définir en français pour la première fois le concept de diversité sexuelle.

Dans l’article « Êtes-vous allosexuel(le) ? » du magazine Fugues paru en janvier 2002, les chercheurs québécois Michel Dorais du Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque affilié à l’Université Laval et Line Chamberland de l’Institut de recherche et d’études féminines affilié à l’Université du Québec à Montréal se positionnaient sur la pertinence de ce néologisme :

« Michel Dorais, qui utilise depuis des années l’expression « diversité sexuelle » pour traduire le mot queer, se dit d’un côté satisfait que quelqu’un ait trouvé un adjectif alors que son mot est en fait un concept.

Line Chamberland, pour sa part, souligne que le mot queer a une portée politique, avec ses radicaux et ses revendicateurs qui confrontent la société, et qu’il est anti-conformiste, voire dans sa propre définition.

« Une fois la surprise passée, je me dis que [allosexuel] est peut-être un terme approprié, innovateur, avec un mot québécois francophone qui dit vraiment qui sont les queer. On ne situe pas les minorités par ce qu’elles ne sont pas, mais par ce qu’elles sont. Il est très pertinent d’avoir un terme qui englobe les minorités sexuelles », remarque Michel Dorais, qui souligne que le mot queer n’a pas pénétré le lexique au quotidien. »[2]

Pour sa part, l’Office québécois de la langue française a reconnu le terme en novembre 2001 et propose la définition suivante: « Le terme allosexuel, formé à partir du préfixe allo-, qui signifie « qui est d’une nature différente », a été inventé pour rendre en français le mot anglais queer. Ce dernier terme, traditionnellement utilisé pour parler péjorativement des hommes homosexuels, a été récupéré, vers la fin des années 80, pour désigner, dans une nouvelle acception inclusive et axée sur la différence sexuelle, l’ensemble des personnes homosexuelles, lesbiennes, bisexuelles et transgenres. » [3]

Par analogie avec le terme allophone qui, au Canada, désigne une personne ayant une langue maternelle différente de celle de la majorité, le terme allosexuel désigne une personne issue des minorités sexuelles.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Allosexuel

Allosexuel is a post from: Charmes Actus Hebdo


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine

  • Erotisme