Magazine Erotisme

Exit le lit

Publié le 15 novembre 2011 par Chronik

Exit le lit et la couette douillette dans cet article, parlons plutôt des autres endroits qui ont pu accueillir mes ébats.

Exit le lit

Mes ébats hors du lit


En intérieur

Commençons par les ébats bien au chaud à l’intérieur avec un petit tour de la maison. Je les affectionne particulièrement car ils permettent de casser un peu la routine. Ils sont la plupart du temps impromptus et terriblement excitants.
  • Dans la cuisine, pour de mémorables quickies, les mains dans l’eau de vaisselle par exemple.
  • Dans le salon, on a testé le canapé dans tous les sens et toutes les positions. Nous avons essayé aussi le tapis.
  • Dans la salle à manger, la table et les chaises ont servi de support.
  • Dans la salle de bain, en utilisant le lavabo comme point d’accroche, là aussi pour un quickie improvisé. Dans la douche, nous l’avons fait 1 ou 2 fois mais c’est un peu glissant. En revanche, une petite pipe sous la douche c’est plus sécurisant et tout aussi excitant.
  • Dans le bureau, nous avons fait des visios sur internet qui ont débouchées sur des rapports torrides pendant que je regardais un autre homme se branler.
  • Dans la chambre, en été, en appui sur la fenêtre ouverte, la tête à l’extérieure, c’est très excitant.
  • Sur le lieu de travail de mon partenaire, nous avons tenté l’expérience à plusieurs reprises et la notion d’interdit, le risque d’être découvert ou entendu provoque une grande excitation.

En extérieur

De nature un peu beaucoup exhibitionniste, les ébats en extérieur m’excitent tout particulièrement. On a fait beaucoup de séances d’exhibition pour faire des photos. Parfois elles ont dérapées vers des rapports sexuels, d’autres fois il s’agissait d’une simple envie commune qu’on a assouvit tout de suite.
  • Dans les bois, on a fait plusieurs escapades, avec des rapports pas toujours confortables mais très hot.
  • Dans la rue, nous avons fait un quickie un soir d’hiver assez mémorable et exaltant.
  • Dans les piscines, à vrai dire on a testé toutes celles auxquelles on a pu avoir accès que ce soit chez des amis ou en vacances.
  • Au bord des pistes de ski, ce n’est pas très pratique avec les vêtements de ski mais on oublie rapidement le froid qui mord les fesses et les cuisses. Une expérience revigorante !!
  • Dans notre jardin, l’été il nous arrive souvent de le faire sur les chaises longues. C’est l’occasion de siestes crapuleuses en extérieur, terriblement excitantes.

Nous avons été surpris par des inconnus à 2 reprises. La première fois, nous étions en pleine action, allongés dans l’herbe près de la piscine chez des amis. La végétation nous mettait à l’abri des regards. Mais au loin, 2 hommes assis sur des chaises, ont pu nous observer au ras du sol, par-dessous les branches des arbustes servant de haie.
La seconde fois, c’était chez nous dans le jardin. Cela faisait seulement quelques jours que nous avions emménagé. Après le repas pris dehors, je faisais une petite pipe à mon partenaire en guise de dessert, lorsqu’il m’avertit qu’on nous observait. En effet, un homme nous regardait quelques maisons plus loin par une fenêtre, qui nous avait semblé ne pas être habitée, au dernier étage d’une maison.
Dans tous les cas, surpris ou pas, confortable ou pas, c’est toujours un grand plaisir de ne pas utiliser notre lit.

Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossier Paperblog

Magazine

  • Erotisme