Magazine Gay

Découvrez "L'Alliance school", l'école "gay friendly" dans le Wisconsin ! (vidéo)

Publié le 17 janvier 2012 par Veryfriendly



Tina Owen, la fondatrice et directrice, accepte tous ces ados, quels que soient leur look, leur identité sexuelle et leur passé. A une seule condition : "Qu'ils soient prêts à respecter les autres" Prévue au départ pour accueillir les enfants à partir de 15 ans, l'école a fini par ouvrir, il y a deux ans à la demande de parents, des classes dès l'équivalent de la sixième. Des gamins de 11 ans ont-ils une conscience si claire de leurs préférences sexuelles ? "Non, assure Tina, et d'ailleurs, on ne leur pose pas la question. Mais s'ils arrivent chez nous, c'est souvent parce qu'ils se sentent mal ailleurs."

Tina Owen a créé cette école avec un objectif très simple : "Je voulais un lieu où ces enfants puissent étudier en sécurité" Elle se souvient, quand elle était professeur, d'adolescents discriminés, y compris par des collègues parce qu'ils étaient gays. Elle les a vus quitter l'établissement, se marginaliser.

A l'Alliance School, la plupart des classes commencent par des "cercles de parole". C'est ainsi qu'Otis, 16 ans, a raconté pour la première fois son histoire. Rejeté par sa mère parce qu'il était gay, violé par un beau-père, cet ado de 16 ans qui rêve de devenir styliste, et vit aujourd'hui dans un foyer, s'est senti libéré. "Il y a eu beaucoup d'émotion, de larmes et de soutien ", note-t-il. Lui aussi dit que l'école "a sauvé sa vie, en le remettant sur de bons rails".

LIRE LA SUITE sur le NouvelObs.com !
(Article publié dans "le Nouvel Observateur" du 5 janvier 2012)

VOIR LE REPORTAGE (en anglais) ci-dessous ou sur le site de ABCnews ici



LIRE AUSSI
Homophobes, les livres à l'école ?
Un enseignant viré parce qu'homosexuel en Alsace : sa direction lui propose une cure de désintoxication !
La lycéenne veut aller au bal avec sa copine : le lycée annule tout !



Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossier Paperblog

Magazine