Magazine Gay

Les gays vont-ils se faire piéger par Marine Le Pen ?

Publié le 02 février 2012 par Veryfriendly

Les gays vont-ils se faire piéger par Marine Le Pen ? Dans un pamphlet qui fait beaucoup parler, Didier Lestrade explique comment et pourquoi certains homos et lesbiennes, par leur position sociale dominante ou par égoïsme, se situent à droite de l’échiquier politique.
Cette théorisation s’appuie sur le vécu de Lestrade, qui fut, rappelons-le, jeune journaliste dans l’équipe de Gai-Pied dans les années 80, puis participa à la création de Têtu, pendant qu’il s’investissait totalement dans la lutte contre le sida, avec Act-Up, dont il fut Président. Il montre comment ces différentes expériences collectives lui ont permis de s’épanouir et comment le groupe est le garant de la victoire de combats importants, notamment concernant le VIH.

Mais au tournant des années 2000, le communautarisme fut fortement critiqué, parce qu’il était dangereux pour la société qui préfère l’individualisme et le chacun pour soi ! Parallèlement, et intrinsèquement s’est développé dans la population homo, la peur et le rejet de l’islam, considérée par certains esprits étroits comme une religion arriérée, intolérante, et dangereuse. Un raccourci facile et xénophobe sous couvert de conservatisme et de "désir de sécurité". Un réflexe de peur et de repli sur soi, d'intolérance de la part d'une minorité qui connait pourtant bien la discrimination.

La défense de la laïcité est devenue un crédo pour beaucoup et particulièrement pour Caroline Fourest, lesbienne militante de choc, devenue pour Lestrade "le porte-parole de la lutte islamophobe et de l’anti-communautarisme". On connaissait la critique de l'auteur à son égard et l’on est peu surpris qu’elle occupe un chapitre entier du pamphlet… Mais rassurez-vous, d’autres, tels Frédéric Mitterrand ou Joseph Macé-Scarron… sont justement vilipendés . Savoureux, réfléchi, intéressant.

Au-delà de ce qu’on pourra considérer comme des règlements de compte, l’activiste tire la sonnette d’alarme de ce qu’il considère à juste titre, comme un phénomène inquiétant et qui va à rebours de ce qu’a été l’universalité des homos, qui se referment aujourd’hui pour certains d'entre eux sur le nationalisme, jusqu’à voter pour le Front National !

Ce qu'un récent sondage sur Têtu démontrait (plaçant M. Le Pen seconde derrière François Hollande dans les intentions de vote)... Alors qu'un autre sur Yagg affirmait le contraire.

Certains homos seraient donc sensibles aux sirènes nationalistes de la Marine, à leurs risques et périls (aucune mesure d'égalité pour les LGBT n'est prévue dans le programme du FN) . Aux nôtres aussi.

Au secours, elles sont devenues folles !

"Pourquoi les gays sont passés à droite"
Didier Lestrade
Au Seuil.

A LIRE AUSSI
Interview : Didier Lestrade revient sur 30 ans d'épidémie dans "SIDA 2.0" avec le médecin Gilles Pialoux
Kiss-in : Didier Lestrade et Causeur.fr déplorent la fadeur du mouvement. Pour ou contre ?
Exposition "Magazine" : retour en images sur LE fanzine gay des années 80 !

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine