Magazine Gay

Le temoignage d’un jeune homosexuel

Publié le 23 avril 2012 par Legraoully @LeGraoullyOff

Je n’ai jamais fait de tentative de suicide. Pourtant, quand j’étais ado, je considérais la vie plus comme un fardeau, une épreuve, une douleur, qu’un cadeau.

Je ne sais pas ce qui m’a maintenu l’esprit du côté de la vie. Mais je sais ce qui me faisait pleurer tous les jours. C’était la honte, de ce que j’étais, de ce que je ressentais, de ce que j’aimais, de mes désirs sexuels.

LE TEMOIGNAGE D’UN JEUNE HOMOSEXUELCette honte, elle m’a été inculquée par la société, par ma famille. Cette société hétéronormée, qui présente les homosexuels comme des bêtes de foire, frivoles et stupides, isolés du commun des normaux. Alors que les hétérosexuels y sont dépeints comme des familles aimantes, avec des enfants épanouis, intégrés dans une société bienveillante.

La famille les amis, mais aussi la société toute entière, les médias, les productions audiovisuelles présentent cette version des faits.

A mon sens, diminuer le nombre de suicide chez les jeunes homos, passerait avant tout par faire passer le message que l’on peut etre homo, ça ne veut pas dire etre folle, baiser aux 4 coins de la ville, etre extravagant.

A mon sens, ceux qui jouent ou produisent des films tels la cage aux folles ou pédale douce, sont des meurtriers.

Nous avons besoin de films plus intelligents, qu’on arrête de nous dépeindre comme des décérébrés queutards.

C’est le même problème que quand les médias ne dépeignent la banlieue que comme un endroit de violence.

Tout est une question de stéréotypes, sauf que quand on est un jeune homo, on l’intègre et on le vit, on devient l’incarnation même de la honte.

Julien V.

Retrouvez notre page dédiée à l’association Le refuge

Vidéo virale par ebuzzing

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son blog

Magazine