Magazine Gay

Le tourisme gay et lesbien

Publié le 26 juin 2008 par Nico81

"La population homosexuelle fait de plus en plus l’objet d’études cherchant à circonvenir ses caractéristiques et particularités. A cela, des raisons sociologiques certes, mais également la prise de conscience que cette minorité possède un pouvoir d’achat important. On estime à environ 4 millions de français et de françaises le nombres de personnes homosexuelles en France. Le domaine du tourisme qui cible la population homosexuelle est l’un de ceux qui connaissent une forte croissance. Ainsi, ce sont près de 70 % des homosexuels qui disent avoir effectué un voyage à l’étranger au cours de l’année écoulée. Si l’on observe des différences entre le tourisme des gays qui voyagent plutôt en célibataire et celui des lesbiennes qui voyagent plutôt en couple, un critère de sélection important pour une destination reste l’ouverture et la tolérance de la population et de la législation locales. Si les personnes homosexuelles se voient encore malheureusement souvent contraintes à dissimuler leur orientation sexuelle à leur entourage personnel ou professionnel, elles souhaitent au moins pouvoir s’afficher sans restriction pendant leurs vacances. La possibilité de faire des rencontres au sein de la communauté joue également un grand rôle.

Parmi les motivations pour choisir une destination, les grands évènements spécialement dédiés à la communauté homosexuelle tels que les différentes Gay Pride ou les festivals de cinéma attirent un grand nombre de touristes. Les hôteliers et les professionnels du tourisme ne s’y sont pas trompés et affichent maintenant un label «gay friendly » pour permettre aux homosexuels de choisir un lieu de séjour dans lequel ils seront certains d’être bien accueillis. Et ceci d’autant plus que cette population, souvent libre de contraintes telles que les enfants, a tendance à voyager en basse saison.

En France, de grandes villes telles que Paris, Toulouse ou Montpellier sont généralement considérées comme tolérantes. De par l’Europe, de nombreuses capitales et grandes villes possèdent des quartiers largement dévolus à la population homosexuelle, tels que le quartier du Marais à Paris, le quartier autour de la Nollendorfplatz à Berlin, le marché au Charbon à Bruxelles ou le quartier de l’Eixample à Barcelone.

Reste que la tolérance face aux homosexuels demeure très inégale d’un pays ou d’une ville à l’autre. Si certains pays reconnaissent à cette communauté exactement les mêmes droits qu’aux hétérosexuels, de nombreux pays persistent à appliquer une discrimination impitoyable pouvant aller jusqu’à la peine de mort. Il convient donc de bien se renseigner sur les lois en vigueur avant de se rendre à l’étranger. Ce sont encore à peu près 90 pays qui considèrent l’homosexualité comme illégale, parmi lesquels des destinations très prisées des touristes français tels que le Maroc ou la Tunisie, près de 80 ne la reconnaissent pas et seulement 22 pays la considèrent comme tout à fait légale.

Enfin autre aspect important, 11 pays interdisent l’entrée de leur territoire aux voyageurs séropositifs, à commencer par les Etats-Unis. Tout contrevenant se voit immédiatement expulsé…Vive la tolérance et le respect!"

Source : idealo

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine